Quel littoral pour demain ? Les impacts des randos sur le territoire de la presqu’île

Loisirs et Culture collabore à une étude sur les impacts des randos sur le territoire de la presqu’île de Quiberon en partenariat avec l’université de Rennes.

Une équipe scientifique cherche à connaitre les pratiques de masse structurantes sur l’espace littoral.

Plusieurs zones seront étudiées :  L’ile de Ré, la Baie de St Brieuc, le Lac Léman, la Corniche de l’Estérel, et la presqu’île de Quiberon.

Le projet se structure autour de 3 axes :

ü  L’impact socio-économique des pratiques,

ü  L’impact politique des usagers pédestres : gestion, aménagement et gouvernance des pratiques,

ü  L’impact social : conflits d’usage et controverses.

Avec l’un de nos encadrants des marches du mardi, nous avons répondu à des questions sur :

  • Le nombre de randonneurs par jour et à l’année sur la presqu’ile ?
  • L’utilisation des bâtons de marche avec ou sans protection ?
  • Les déchets de pique-nique remportés ou non ?
  • Le port des gilets de repérage ?
  • Les sentiers bien ou moyennement entretenu ? par qui ? le club ou non ?
  • Les problèmes d’accessibilité : chemins côtiers coupés par des domaines privés ? les servitudes, la fragilité du terrain ?

Le résultat de l’étude sera rendu dans les locaux de l’ENV dans 6 -8 mois.

En tout cas, ça confirme qu’il faut que nous soyons raisonnables (bâtons – déchets –gilets- voire entretien des chemins) quand nous utilisons les voies de randonnées. 

Pour plus d’info https://www.vips2.fr/imterped

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recevez notre newsletter

catchme refresh
Joomla Extensions powered by Joobi